Les dents de la sagesse

← Retour au journal

décembre 2018

Productivité

Après plus de deux mois de douleurs quotidiennes, l'extraction des dents de sagesse m'a libéré. J'ai cicatrisé en quelques jours et je n'arrive plus à arrêter de travailler depuis. J'ai repris ma galerie artistique en main et je suis incroyablement flattée par l'accueil qui a été fait à mes derniers travaux. Les galeristes et collectionneurs sont toujours là, toujours intéressés, le public (je refuse de dire "fan base") aussi. ça fait du bien. J'ai très envie de créer, ça me prend aux tripes. Je me réveille en pleine nuit avec des images devant les yeux, mon appareil (...)

Insomnie

Me voilà dans ma belle famille, à près de 5h du matin, sous le même toit que 4 enfants, véritables bombes à retardement prêtes à semer le chaos dans toute la maisonnée au moindre bruit. Tout cela serait sans importance si j'arrivais à dormir mais me voilà condamnée à fixer le plafond dans le noir depuis près de 6h. Mon ordinateur se trouve dans ma valise. Impossible à accéder sans prendre le risque de réveiller un petit. Alors j'écris sur mon téléphone portable. Je me fais des noeuds au cerveau. Ces derniers jours ont été durs. Avec Jean nous avons du nous rendre chez (...)