Les dents de la sagesse

Insomnie

Incapable de trouver le sommeil. l’insomnie, cette vieille compagne avec qui j’avais pourtant coupé les ponts, revient me les briser depuis les douleurs physiques et les médicaments pour les calmer. Mais ça ne me dérange pas vraiment. Ici la nuit est sublime. J’écris dans mon lit, aux côtés de Jean endormi, et je n’ai qu’à lever les yeux pour, du velux de la chambre, contempler les toits noirs et brillants nappés de brume et écouter la pluie sur les carreaux.
J’ai tellement de sujets importants à aborder pour compléter ce bilan de "changement de vie", ou de "crise de la trentaine", appelons le comme vous voudrez… Pour résumer je dirais les choses ainsi : J’ai survécu à une enfance terrible avec pour seul souci celui de survivre, seulement, arrivée à l’âge adulte, je me suis aperçu que survivre n’était pas suffisant et que les choix que j’avais fait me tuaient à petit feu. Je ressens toujours ce désir écrasant de remettre de l’ordre dans le déroulement des choses, de remettre des mots sur chaque souvenir, chaque émotion, chaque relation.
Car oui, certaines relations ont été problématiques. Il n’y a pas de personne toxique, seulement des relations toxiques, et à mon grand désarrois, les deux personnes qui m’ont été le plus proches et fidèles durant les quinze dernières années ont revêtu ce rôle. Kylian, avec qui j’ai vécu en couple jusqu’à il y a un peu moins de deux ans en arrière durant treize ans, avec qui j’ai été mariée, et Jessica, ma "meilleure amie" depuis mes 17 ans, avec qui "j’ai fait les 400 coups" comme on dit. Ces deux personnes, qui ont été tout mon univers durant 15 ans, les deux seules âmes sur qui je comptais en ce monde, n’œuvraient finalement que pour mon malheur. Je ne les blâme pas, il s’agit simplement de malentendus. Enfin surtout pour Kylian. On a eu une histoire d’amour, au début en tout cas (j’avais 18 ans!) et puis… et puis… La vie… On s’est perdu en route. Mais ce qui était sûr c’est qu’il y avait de l’amour, pas LE GRAND AMOUR mais quand même ! Par contre Jessica… J’ai bien plus de réserves sur sa personnalité. Il n’y a pas de personnes toxiques mais il y a des personnes égoïstes au point de vider les autres de leurs ressources quand pourtant elles en ont le plus besoin. Je reviendrai sur Jessica et Kylian de toute façon.
Mais aujourd’hui je suis là sans eux et VRAIMENT je me sens tellement libérée. Toujours écouter son cœur. Toujours œuvrer avec passion. TOUJOURS.