Les dents de la sagesse

Productivité

Après plus de deux mois de douleurs quotidiennes, l’extraction des dents de sagesse m’a libéré. J’ai cicatrisé en quelques jours et je n’arrive plus à arrêter de travailler depuis.

J’ai repris ma galerie artistique en main et je suis incroyablement flattée par l’accueil qui a été fait à mes derniers travaux. Les galeristes et collectionneurs sont toujours là, toujours intéressés, le public (je refuse de dire "fan base") aussi. ça fait du bien.
J’ai très envie de créer, ça me prend aux tripes. Je me réveille en pleine nuit avec des images devant les yeux, mon appareil photo est une continuation de moi même en ce moment. Plusieurs projets voient le jour, cela me demande beaucoup de sculptures et de fabrication d’accessoires. Louis m’assiste et il y prend du plaisir. Ébullition artistique dans la maison.

On m’a proposé un poste de community manager dans un bar à vin. Je suis qualifiée et j’ai beaucoup d’expérience pour ce genre de poste… Le taff ne me fait pas rêver mais le lieu me plait et je pourrais créer quelques événements du type expositions artistiques (j’aimerais faire exposer quelques copains) si l’équipe du bar est ouverte et sympa. Ce serait un bon moyen d’avoir des revenus pendant ma formation.

J’envisage de retrouver un galeriste pour 2019. Mon travail a évolué depuis que j’ai quitté ma première galeriste en 2016, j’espère tomber cette fois sur quelqu’un d’un peu plus professionnel et d’un peu moins ... intrusif. Je travaille sur le pitch presse, un peu à contre coeur, mais ce pourrait être un tournant dans ma carrière d’artiste photographe si je vais jusqu’au bout de la démarche.

Dans un autre registre, excitée comme tout par l’élection miss France 2019… Soirée bling Kitch par excellence, sous l’omniprésence d’une Sylvie Tellier reptilienne et globuleuse au summum de sa psychorigidité, d’un Jean Pierre Foucault "vieux monsieur qui fait des bourdes misogynes"... C’est un peu MON Noël mauvais goût, mon Noël collant chair, mon Noël nuage de laque sous le cul du maillot de bain et vaseline sur les dents. Mon Noël brushing, vieille France et sourire forcé ! Petit repas et vin de fêtes pour l’occasion, pour bien profiter jusqu’à son dernier souffle de cet étalage de "rêve" de paillettes et de sponsor.

Allé, comme je sens que vous en mourrez d’envie, voilà un petit avant goût… Ne me remerciez pas :
https://youtu.be/MDFMBFUqlPA