Les dents de la sagesse

← Retour au journal

Forum

Captivant !

H.

Bonjour,

Je viens de découvrir ton journal que j’ai lu entièrement.
Si j’aime ta façon d’écrire, je suis surtout attaché à ton histoire, intrigué et curieux.

J’ai l’impression que tu as encore tellement de choses à nous raconter !
Quand je te lis, il y a mille questions que j’aimerais te poser.
Mais je vais attendre sagement la suite.

Bienvenue sur ce site !

wisdomteeth http://wisdomteeth.journalintime.com/

Merci infiniment H. pour ton intérêt ! C’est une surprise et ça fait plaisir.

Pour les questions, je trouve que c’est intéressant ! ça serait un nouvel exercice d’écrire avec cet aiguillage. Si un jour prochain une question te taraude… N’hésite pas !

H.

Déjà je me demande qui es-tu ? Quel âge as-tu ?

Les questions arriveront avec tes écrits que je lis avec plaisir (sauf celui sur Jessica qui, je l’avoue, un est chouïa long)

Merci

wisdomteeth http://wisdomteeth.journalintime.com/

Oui, les textes sur Jessica sont très longs je te l’accorde ! Ils sont symptomatiques de mon parti pris ici : C’est un journal intime qui revêt une fonction thérapeutique. Parfois j’essaierai de synthétiser ma pensée pour y voir plus clair, et parfois, c’est la purge ! Juste besoin d’écrire et d’extirper de moi des idées ou des souvenirs qui me pèsent. D’ailleurs, suite à ces textes fleuves, je me sens bien plus légère!
J’ai eu beaucoup de retours sur mes écrits en privé ce qui m’incite à penser plus à d’éventuels lecteurs (et je remercie infiniment toutes ces personnes dont les quelques mots m’ont vraiment fait plaisir)

H., tes questions feront l’objet de mon prochain écrit !

H.

Merci beaucoup d’avoir pris le temps de répondre à travers un écrit.
Merci de te livrer, c’est très agréable de te lire surtout que tu écris très bien !

uuu

Oui, belle écriture et bon courage. Je venais juste témoigner que si les médocs permettent de soulager, si un journal peut-être thérapeutique dans une certaine mesure, j’espère que tu as accès à bon thérapeute. Ça me parait un outil aussi utile à se soigner qu’un tournevis le serait pour ôter une vis ... J’ai longtemps cru pouvoir faire seul également. Mais il fallait faire dérailler des routines dont on n’a même pas conscience (et c’est pour cela qu’on ne peut pas le faire seul, sans un reflet)

Merci pour ton témoignage !

Mon cas est un peu particulier pour deux raisons que j’exposerai sans doute dans un écrit bientôt. En tout cas je gère plutôt bien les addictions au quotidien et, bien qu’elles aient représenté un réel problème à un moment de ma vie, je suis à l’heure actuelle libérée de ça et suffisamment solide pour me passer de thérapeute pendant de longues périodes.

Merci encore pour ton message.

Nouveau message
(facultatif)
(facultatif)
(obligatoire)

Note : Le code HTML sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.